« NOUS SOMMES 900 FRANÇAIS »

Inscription laissée sur un mur au Neuvième Fort de Kovno

 

Par Eve Line BLUM-CHERCHEVSKY
(eve.line.blum@gmail.com)

Ce livre n’est pas un ouvrage comme les autres. N’en cherchez pas l’éditeur (professionnel) : il n’y en a pas. Il a été réalisé de façon quasi « artisanale », dans les conditions résumées ci-après.

En 1994, lors du cinquantième anniversaire du départ de Drancy du convoi 73, l’association des Fils et Filles de Déportés Juifs de France, présidée par Serge Klarsfeld, profitant de la récente indépendance de la Lituanie, fit un voyage de la mémoire dans un certain nombre de camps d’extermination de l’Est, dont ceux de Kaunas (anciennement Kovno, Lituanie) et Tallinn (anciennement Reval, Estonie).

D’autre part, en mai de cette même année 1994, une dizaine de familles (qui ne se connaissaient absolument pas) firent insérer une annonce-anniversaire dans « Le Monde », pour rappeler ce triste cinquantenaire. J’avais moi-même publié une telle annonce en mémoire de mon père, Abraham Cherchevsky, déporté avec le convoi 73.

À la suite de la publication de ces annonces, en 1995, à l’initiative de l’une d’elles, ces personnes organisèrent un voyage-pèlerinage sur ces lieux de déportation. Nous étions dix-sept (dont un survivant de ce convoi), représentant au total quatorze déportés du convoi 73, dont c’étaient le père, le frère ou l’époux.

Dans l’avion du retour à Paris, l’un d’entre nous suggéra que soit écrite une « petite plaquette » racontant notre voyage, illustrée des photos que nous avions prises, et présentant brièvement l’histoire familiale de chacun des déportés représentés. Ce projet fut adopté à l’unanimité. Mais il sommeilla pendant trois ans.

Tout ceci, et la suite, est relaté dans « Nous sommes 900 Français ».

Suite


© Éric et Dominique Blum - 1 Jan 1970